ACTUALITÉS

 

 

« Les panoramas de 2100 »

Saline Royale Arc-et-Senans

SALINE ROYALE,  DISCOURS INAUGURAL

DE LUC SCHUITEN LE 7 AVRIL 2018

 

Au cours d’une soirée de discussion avec mon ami Gauthier Chapelle, l’auteur des livres  « La nature comme modèle » et « L’entraide, l’autre loi de la nature », nous cherchions à savoir pourquoi la nature n’a jamais trouvé opportun d’inventer la roue, cette découverte à l’origine de toute notre civilisation. D’emblée, Gauthier émit l’hypothèse que la roue seule ne pouvait avoir aucun avenir, il était indispensable d’accompagner cette découverte de la création de routes, de boulevards, d’autoroutes, de ponts, de viaducs, etc. Le coût environnemental, matériel et écologique est sans commune mesure avec les bénéfices escomptés, surtout si l’on prend en compte l’impact de ces nouveaux gigantesques ouvrages interrompant une multitude de différents réseaux naturels, hydrauliques, racinaires, les pistes des insectes et des mammifères. Dans cette optique, la roue est le résultat, comme trop souvent pour notre espèce, d’un calcul à court terme et sans évaluation des dégâts collatéraux sur les autres espèces. Les pattes sont des biomécaniques autrement plus efficaces, adaptées à tous les terrains sans les endommager ou les détruire, grâce à leurs suspensions intégrées, elles s’adaptent aisément à tous les reliefs et vont jusqu'à pouvoir monter des escaliers. C’est de cette réflexion que sont nés les engins tels que le carapatte, le caramillepatte, ou le bipatte.Le roulapatte qui déambule fièrement en bas de l’affiche de la Saline est un engin différent, un hybride entre la roue et les pattes. Ne cherchez pas ces engins dans l’exposition, ils n’y figurent pas. Vous ne croyez quand même pas que j’allais vous parler des sujets qui sont bien mieux rendus dans mon exposition !

 

Le maire de Champignac, personnage truculent créé par André Franquin dans les aventures de Spirou et Fantasio, avait pour seule préoccupation de prononcer d’ interminables discours emphatiques, et grandiloquents parsemés des métaphores les plus improbables. Tout gamin, j’avais une admiration sans borne pour tous ces personnages haut en couleurs. Je me souviens parfaitement m’être promis de m’inspirer de ces discours quand je serais grand, s’il m’est un jour demandé de me plier à cet honneur. Afin de tenir cette promesse, je tiens aujourd’hui à paraphraser le maire de Champignac et de m’écrier solennellement :

« Champignaciens, Champignaciennes, c’est avec une immense fierté que m’est dévolu l’honneur d’inaugurer cette magistrale exposition à la Saline Royale d’Arc-et-Senans que j’oserais qualifier de pharaonique et pyramidale ; Elle nous invite à une plongée dans les tréfonds de l’imaginaire débridé d’un architecte utopiste parti à la découverte des ces contrées mystérieuses et fantasmatiques où jamais la main de l’homme n’avait mis le pied sans se fourrer le doigt dans l’œil jusqu’au coude.

 

Luc Schuiten

 

 

 

 

Date de l'exposition : du 7 avril 2018 au 21 octobre 2018

Adresse : Saline Royale - Arc-et-Sanans

Pour plus d'informations : www.salineroyale.com

Atelier d'Impression Numérique

La Romaine Sàrl

 

Parc d’activités 3 R Rioz Nord Est - TECHNOVA 1

4, rue Isaac Newton - BP 22 - 70190 RIOZ

Téléphone : 03 84 91 99 00 - Fax : 03 84 91 99 09